03.21.02.26.78 mguisse@wanadoo.fr

pépinière
GUISSE


Suivez nos conseils de plantation et réussissez vos aménagement extérieur.

Contactez nous au

03 21 02 26 78
ou par mail : mguisse@wanadoo.fr

La pépinière


Arbres, arbustes d’ornement, rosiers, vivaces , fruitiers…, nous vous proposons un grand choix de végétaux pour planter toute l’année. Néanmoins nous restons à l’affut des nouveautés et des nouvelles modes.

POUR LES ARBUSTES

PLANTATION

Ouvrir un trou de 50 cm en tous sens, bien ameublir la terre. Mettre un peu de fumier ou d’engrais au fond du trou et le couvrir d’un peu de terre, pour qu’il ne soit pas en contact direct des racines.

Dans les plantations en groupes ou massifs, tenir compte du développement de chaque sujet pour les distances de plantation. Les plantations clairsemées sont disgracieuses, trop serrées, les plants ne poussent pas dans les meilleures conditions. prévoir entre chaque plante le diamètre moyen indiqué dans les textes descriptifs.

Les plantations en massifs de trois ou cinq variétés sont conseillés. Leur compositions doit tenir compte des couleurs et des époques de floraison ou d’intérêt. il est recommandé de prévoir un arbuste à feuillage persistant sur trois et deux sur cinq. il faut éviter les plantations trop symétriques.

Arbres et arbustes en mottes compressés.

Un conditionnement original se développe pour les arbres et arbustes d’ornement ainsi que pour les fruitiers. La motte, constituée d’un mélange de tourbe et de terreau, est serrée dans un filet biodégradable.

imgpepiniere_guisse

A la plantation, il suffit de retirer le sac plastique de protection, de mettre en place et d’arroser abondamment. La reprise est généralement excellente.

Arbustes livrés à racines nues

Eliminer les racines cassées ou malade, puis trempé le système racinaire dans une boue épaisse (pralinage).
Placer la plante dans le trou en répartissant la terre la plus fine entre les racines.

Dans tous les cas, tasser très légèrement la terre pour former une cuvette et arroser copieusement. L’eau fera pénétrer de la terre autour des racines et provoquera un tassement naturel. Ne jamais trop enterrer l’arbuste. Le coller (point de départ des racines) doit être au niveau du sol.

imgpepiniere_guisse2

Arbustes livrés en mottes

Voir exemple ci-contre.

Arbustes livrés en conteneurs

Voir exemple ci-contre

TAILLE A LA PLANTATION

Tailler court (raccourcir de moitié) les arbustes livrés à racines nues. Pour les arbustes livrés en paniers, mottes ou conteneurs, ne traiter que les arbustes à floraison estivale et automnale et les arbustes à feuillage décoratif caduc. Tailler très court le Cotinus Coggygria, Buddleia, Ceanothus, Hibiscus, Lavatera, Syringas et Tamarix.

TAILLE D’ENTRETIEN

Arbuste à floraison printanière

Tailler juste après la floraison. Pour le lilas le prélèvement de fleurs pour bouquet sera suffisant.

Arbuste à floraison estivale et automnale

Tailler en fin d’hiver. Un nettoyage pourra être effectué en fin d’automne pour supprimer les branches envahissantes ou portant des feuilles sèches.
Quelques variétés devront être taillées très court : Lespedeza, Caryopteris, Gynerium, Spiraea A. Watterer, Buddleia, Ceanothus.

Arbustes à feuillage décoratif

Tailler en toutes saison, suivant nécessité

Arbustes à feuillage persistant

Tailler au printemps, après les dernières gellées

TRAITEMENTS
Les arbustes d’ornement sont généralement très résistants aux divers insectes ou maladies. Il arrive pourtant que des parasites s’attaquent aux feuilles. Vous trouverez chez votre pépiniériste si son établissement possède un rayon “produits phytosanitaires” ou dans une jardinière, des produits souvent polyvalents, qu’il vous suffira de pulvériser selon les indications données par chaque fabricant.

Exemple de plantation d’un arbuste en motte

imgmotte_guisse

1/ Creuser le trou de plantation

imgmotte_guisse2

2/ Disposer au fond du trou du fumier recouvert de terreau

imgmotte_guisse3

3/ Disposer l’arbuste dans le trou et couper la tontine

imgmotte_guisse4

4/ Etaler largement la tontine

imgmotte_guisse5

5/ Combler avec du terreau et de la terre fine

imgmotte_guisse6

6/ Tasser au pied

imgmotte_guisse6

7/ Arroser copieusement

Exemple de plantation d’un arbuste en conteneur

imgmotte_guisse8

1/ Faire tremper la motte avec le conteneur

imgmotte_guisse9

2/ Disposer au fond du trou du fumier ou de l’engrais puis recouvrir avec du terreau et de la bonne terre

imgmotte_guisse10

1/ Creuser le trou de plantation

imgmotte_guisse11

3/ Retirer la motte du conteneur

imgmotte_guisse12

4/ Placer l’arbuste sans trop l’enterrer

imgmotte_guisse13

5/ Combler et tasser au pied

imgmotte_guisse14

6/ Arroser copieusement

POUR LES ARBRES

PLANTATION

Ouvrir un trou d’environ 0,8 à 1 m de diamètre et 0,60 m de profondeur, ameublir le sol au fond du trou.

Mettre un peu fumier ou d’engrais complet qu’on recouvrira d’un terre pour éviter le contact des racines.

Pour les arbres demi-tige, tige ou haute tige, il est nécessaire de leur adjoindre un tuteur qui les empêchera de se déplacer sous l’effet du vent.

Fixer le troc au tuteur par deux liens appropriés en matière plastique, l’utilisation de fil de fer ou de fil électrique risquerai de blesser l’écorce, Ne pas serrer les liens, l’arbre n’ayant pas encore sa position définitive, doit pouvoir s’enfoncer librement par tassement. leur tuteur se place, soit face au vent dominant, soit face au soleil couchant.

Choisir pour tuteur un bois dur (châtaigner écorcé par exemple) taillé en pointe et d’une longueur supérieur d’environ 80 cm à celle du tronc. On l’aura fait tremper 2 ou 3 jours dans un produit qui le protègera de la pourriture.

Arbres livré à racine nues

Rafraichir les racines et les tremper quelques minutes dans un bain de boue épaisse (Pralinage).

Enfoncer un tuteur au centre du trou à environ 0,30 m de profondeur. Placer le tronc contre le tuteur et faire couler la terre entre les racines.

Tasser légèrement en remuant doucement l’arbre afin d’éviter que subsistent des poches d’air. Continuer de combler le trou en formant une cuvette qui favorisera l’arrosage.

Fixer le tronc au tuteur, comme indiqué précédemment. Vérifier à ce que l’arbre soit enterré à la même profondeur qu’en pépinière.

Arroser copieusement, ceci permettra un bon contact entre la terre et les racines.

Arbres livrés en motte ou en conteneurs

Tremper la motte quelques minutes dans l’eau, la placer au centre du trou, défaire le lien qui retient la tontine (1) et étaler celle-ci au fond du trou.

Pour les arbres en conteneurs, tremper la motte dans l’eau pendant quelques minutes, avec sont récipient, puis retirer celui-ci et mettre en place.

Combler le trou en tassant légèrement pour ne pas détériorer la motte.

Former une cuvette et arroser copieusement, ceci permettra un bon contact entre la terre et les racines.

Placer un tuteur en biais, celui-ci ne devant jamais traverser la motte.
Fixer le tronc au tuteur, comme indiqué précédemment.

(1) Paille, toile tressée, filet plastique, etc … entourant la motte.

TAILLE A LA PLANTATION

Les arbres arrivant de pépinière étant généralement formés, celle-ci n’est pas nécessaire. On peut toutefois tailler les arbres à racines nues, sauf l’Aesculus.

TAILLE D’ENTRETIEN

Celle-ci n’est pas impérative, mais elle favorise souvent un développement rapide pour certaines variétés. Il est par contre indispensable de supprimer les pousses provenant des portes-greffes (rejets). Sur les arbres à feuillage panaché, supprimer les rameaux à feuilles vertes, qui apparaissent quelquefois. Lorsqu’une grosse branche est devenue gênante ou a été cassée par le vent ou la foudre, il faut la couper au ras du tronc ou de la branche maîtresse et enduire la plaie de mastic cicatrisant. Les élagages important devront faire l’objet de conseils de spécialistes ou être réalisés par ces derniers.

Des tailles régulières effectuées sur des petites branches permettent d’éviter les élagages, qui sont traumatisant, inesthétiques et vecteurs de maladies.

Voir aussi les généralités sur la plantation.

Exemple de plantation d’un arbre à racines nues

imgmotte_guisse15

1/ Creuser le trou de plantation

imgmotte_guisse16

2/ Tailler les grosses racines

imgmotte_guisse17

3/ Raccourcir les branches

imgmotte_guisse18

4/ planter un tuteur robuste

imgmotte_guisse19

5/ Placer l’arbre à la bonne profondeur et combler le trou

imgmotte_guisse20

6/ Après avoir lassé au pied disposer le lien de fixation

imgmotte_guisse21

7/ Le lien doit être souple pour ne pas blesser le tronc

imgmotte_guisse22

8/ Arroser copieusement

Exemple de plantation d’un arbre livré en motte ou en conteneur

f